Biographie - Synopsis

PDF Imprimer Email

La densité de l’homme est extraordinaire. Mise à part la physique à l’école, seul élément qui l’ait intéressé cela ne lui permit cependant pas l’accession à l’université. Il obtient de son père à 13 ans son premier appareil photo. Associé au Jazz cet instrument le mènera directement à son premier film, Day of the Fight, ayant profité des ficelles du métier de photographe pour le magazine Look et plus tard à la carrière qui en a fait un grand cinéaste.

 

Sa passion pour le cinéma des autres, on peut citer ici Ingmar Bergman ou Max Ophüls, le pousse à réaliser son premier film à 22 ans, persuadé qu’il ne pourrait faire pire que certains navets qu’il avait pu visionnés. De courts métrages à documentaires il revient à la boxe (Day of the Fight) avec le Baiser du Tueur qui sera récompensé par un Léopard d'or.

Suivra en 1956 son vrai grand succès initial « les Sentiers de la Gloire » avec Kirk Douglas. En 1960, toujours avec Kirk Douglas, il terminera le film d’Anthony Mann Spartacus qui obtint 4 Oscars. De Lolita à Docteur Folamour, les succès se suivent notamment 2001, l’Odyssée de l’Espace, référence absolu des films d’anticipation reconnue comme œuvre magistrale pour laquelle il obtiendra son seul Oscar.

Viendront ensuite Orange Mécanique, violent et sexuel, puis Barry Lindon avec 4 Oscars indirects (meilleurs direction artistique, photographie, costumes et arrangement musical) ; Shining avec un Jack Nicholson, parfait dans son angoissante interprétation. Apparaissent ensuite Full Metal Jacket en 1987 et enfin Eyes Wide Shut en 1998  qu’il considère jusqu’à sa mort en 1999 comme son meilleur film.